AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voleur ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfe
Membre de la Team
Membre de la Team
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 34
Localisation : Devant mon écran
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Voleur ...   Sam 31 Mar - 4:51

Voleur ...

Je suis un voleur, un chapardeur, moi, Médéo, je ne suis rien d'autre qu'un petit parasite de la société, je vais de village en village et je vole de quoi manger et vivre, jamais beaucoup, je ne suis pas riche, mais j'aime bien cette vie.

Un jour, dans un petit village, il vola un katana au forgeron, une arme superbe, fine et légère. Au sortir du village , il y avait une forêt connue pour ses loups sauvages, mais ne voulant prendre le risque de se faire attraper pour son larcin, il préféra encore les loups à la prison. Il s'enfonçait dans la foret guettant une clairière ou passé la nuit, lorsqu'un loup gris apparu devant lui, menaçant. Médéo, ne sachant pas que faire, craignant que le loup ne l'attaque s'il partait en courant préféra tenter saa chance avec son katana. Peu sur de lui, ne maîtrisant pas vraiment l'art du combat, il se demandait comment il pourrait bien s'en tirer vivant.

Le loup se jeta soudainement sur lui, il brandit son katana et là, le loup se figea dans les air, comme arrêté dans son saut à trente centimètres du sol. Il n'y avait plus un bruit, les feuilles des arbres ne bruissaient plus. Seul lui pouvait encore bouger, mais pétrifier de terreur, il ne bougeait pas. Le paysage était comme suspendu. Il se décida rapidement à partir en courant, croyant qu'un maléfice hantait cette foret ou quelque esprit surnaturel.

Il courut tout le long du chemin jusqu'à ce qu'il sorte de la forêt. Il faisait jour, le soleil se levait. Il avait l'impression d'émerger d'un cauchemar. Il s'assit par terre pour reprendre son souffle. Une libellule voletait devant lui. Juste pour rire, il leva le bras et dit : " je t'ordonne ne ne plus bouger !"

L'insecte suspendit son vol, ses ailes cessèrent de battre, mais il ne tombait pas, comme le loup la nuit dernière il semblait suspendu à un fil invisible.

Ainsi il avait arrêter le loup comme ça, c'était lui, il n'en revenait pas, il lui semblait impossible de faire une chose pareille. Surtout qu'il avait maintes fois par le passé prononcer ses mêmes mots, penser la même chose sans jamais rien ne se produisit. Était-ce un pouvoir qui venait du katana ? C'est le seul objet qu'il avait volé la veille. Après quelques autres essais sur des lapins et des oiseaux, il fut certain d'avoir acquis une sorte de don. L'avantage immédiat qu'il en tirait c'est qu'il n'avait plus à courir après les lapins pour les chasser, il en repérait un , il arrêtait le temps, il le tuait et avait sans effort un bon dîner.

Jour après jour, il se déplaçait comme avant de village en village, arrêtait le temps quand il passait devant un étal plein de nourriture et le relançant lorsqu'il était un peu plus loin, casanier, peu causant, il ne laissait pas de trace, un voyageur comme il y en a beaucoup.

Il tua quelques bêtes féroces qui attaquaient les troupeaux ou les villageois, histoire de gagner un peu d'argent mais surtout parce qu'il aimait qu'on le fete et qu'on lui fasse les honneurs. Il se fit ainsi une petite réputation d'habile chasseur à peu de frais.

Un jour en arrivant dans un village, un marchand l'interpella pour lui demander s'il était bien le chasseur qui avait tuer l'ours du village de son cousin. Oui, en effet c'est moi lui répondit Médéo, pourquoi ?
- Aurais-tu assez de force pour tuer le dragon qui s'en prend à nos villageois ?
- Un dragon, c'est un peu gros comme bestiole, mais je vais voir ce que je peux faire... Vous croyez que c'est bon le dragon braisé avec des petits légumes ?
- Si tu nous ramène sa viande, je te le préparerais moi-même !
- Je vais voir, il est ou votre dragon ?
- Après les champs et la mine, dans cette direction...

Médéo, plutôt surprit d'avoir accepter de tuer un dragon, partit dans la direction indiquée, curieux de voir çà quoi ressemblait ce dragon.

Il le trouva facilement le dragon, ou plutôt le dragon le trouva facilement puisqu'il lui fonça dessus dès qu'il l'aperçu.
Il avait déployé ses ailes et fondait sur lui la gueule ouverte, amorçant son souffle dévastateur toutes griffes dehors.

Médéo prit son son katana, il le leva au dessus de sa tête et arrêta le temps. Heureusement car un petit garçon courait vers lui et aurait sans aucun doute été prit dans les flammes s'il n'avait pas agit.
Il prit le petit dans ses bras pour l'éloigner du monstre, c'est alors que le petit garçon commença a hurler et à se débattre. Médéo, surprit le lâcha. Le petit se mit à hurler qu'il ne fallait pas tuer le dragon, que c'était son ami, qu'il ne faisait rien de mal !
- Il a quand même bréler des gens tu sais, lui dit Médéo.
- C'est pas sa faute, c'est parce que la magicienne lui a volé un oeuf !
- Hein ? Quoi ?Une magicienne lui a volé un oeuf ?

Et le petit garçon commença a débiter une histoire sur un rythme effréné, la magicienne du village utilise un oeuf pour manipuler la puissance de l'Oracle. Médéo se demanda pourquoi il était venu se mêler de cette histoire, soulager les villageois de quelques pièces, c'est une chose, mais une magicienne qui manipule l'Oracle, s'en est une autre. Il y a quelques années de ça les mages du palais avait essayer de manipuler la puissance de l'oracle pour améliorer les récoltes? *il s'était produit une énorme explosion qui avait dévasté une bonne partie des terres, depuis, les expériences de manipulation de l'oracle étaient interdite au palais, et dans toutes les terres d'ailleurs. Le statut quo s'était installé et plus personne n'avait essayer de manipuler ses forces qui peuvent tout offrir à celui qui les domine, mais mal utilisées...

Médéo demanda au garçon de calmer le dragon, au moins le temps qu'il trouve la magicienne, elle habitait à l'orée du village près de la rivière. A priori, il doit la raisonnée ou la tuer, pour empêcher un chas rampant de s'installer. Elle sait qui il est son arrivée n'est pas passée inaperçue. Il décide donc d'aller lui demander de préparer une potion somnifère pour endormir le dragon.

Penchée sur ses bocaux, elle commence à mélanger différents ingrédients qui dégagent une odeur nauséabonde. Médéo sait qu'il doit l'assommer pour ensuite la ligoter sans craindre ses sorts. Mais au moment ou il brandit son katana dans son étui, elle se retourne. Voyant le coup arrivé, elle crie une incantation qui plonge la pièce dans un brouillard épais. Médéo arrête le temps, la fumée se fige, la tambouille qu'elle prépare cesse de frémir.

Il s'approche de la magicienne, il a sortit son arme, vu sa réaction, il n'est plus question de discuter, il la frappe de plein fouet.

Une intense lueur inonde la pièce, le brouillard disparaît brutalement, le corps de la magicienne s'effondre. Le brouet se remet à bouillir.

Il l'a tuée, lui qui n'avait jamais tué autre chose que des animaux, il regarde son corps, surprit de son propre geste et de sa violence. Il titube, sort de la cabane.

Le petit garçon l'attend à quelques pas de là, lorsqu'il voit Médéo sortir pale comme un linge, il se met à courir dans sa direction. Il fait peine à voir le tueur de monstre, mais surtout, son épée est devenue noire, et il ne semble pas s'en être aperçut.

Le petit garçon court, hors d'haleine, demande à Médéo s'il va bien, s'il est blessé, si...
Médéo regarde alors son épée. Elle est noire, pourquoi ? Le petit continu de parler, parler. Médéo décide d'arrêter le temps, pour prendre le temps de comprendre et surtout pour avoir du silence. Le petit parle toujours. Le temps ne se fige pas . Son katana a rendu l'âme en même temps que la magicienne.

- Tu vois petit, je ne peux plus arrêter le temps...
- Mais comment tu vas faire, maintenant ?
- Comme avant, je suis un voleur après tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tripenasie.blogspot.com
 
Voleur ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Percy Jackson, le voleur de foudre
» [Riordan, Rick] Percy Jackson - Tome 1: Le voleur de foudre
» Percy Jackson - Le Voleur de Foudre
» Au voleur! Au voleur!
» Le voleur d'ombres de Marc Levy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
manga science :: CONCOURS :: CONCOURS-
Sauter vers: